Les techniques de culture

Le jardinage, une nouvelle passion urbaine

Le jardinage était autrefois réservé aux populations rurales. Il était perçu comme une activité ringarde et n’intéressait pas les populations urbaines.

Il en est tout autre aujourd’hui puisqu’il constitue non seulement une activité physique (qui nous manque cruellement tant les journées boulot, dodo nous occupent) mais il constitue aussi une façon

Jardinage urbain versus métro boulot dodode récolter les fruits de sa culture pour manger sainement une production complètement locale puisqu’elle peut venir de votre balcon, terrasse, toit…

Le concept de jardinage urbain est donc né tout récemment et il fait beaucoup parler, vous allez voir que les techniques de jardinage urbain proposées par Mur potager peuvent permettre à tous de jardiner en ville.

Y a t-il suffisamment de place sur votre balcon pour faire votre potager urbain ?

il reste à trouver la place nécessaire en ville pour pouvoir cultiver. C’est pourquoi MUR POTAGER a conçu des carrés potagers qui permettent de cultiver non seulement à l’horizontale mais aussi à la verticale. Le gain de place est évident, et il apparait désormais possible de pouvoir faire pousser ses radis, tomates, courgettes, fraises et autres consommables en pleine ville.

Les murs potagers ont des tailles différentes avec peu d’emprise au sol : 0,36 m2 vous pouvez faire pousser l’équivalent de 3, 4 ou 5 m2…

L’irrigation des carrés potagers raisonnée

Les systèmes sont conçus pour économiser l’eau avec peu d’évaporation, ils tendent vraiment vers une culture écologique en ville. De plus l’association comme nous l’évoquons plus loin de lombricomposteur pour traiter les déchets ménagers et les récupérer pour fertiliser les murs potagers rejoint la même tendance.

Des légumes qui poussent en ville avec un gout incomparable

Les légumes qui poussent dans du vrai terreau, des légumes à qui l’on laisse le temps de pousser et que l’on récolte mûrs sont des légumes avec du gout.

Le jardinage urbain serait-il nécessaire à notre société ?

Certainement puisqu’il constitue une ressource en espace indispensable dans les années futures pour pouvoir cultiver localement. Loin de l’agriculture intensive que nous prônions au siècle dernier, il est maintenant temps de produire sur le lieu de consommation dans tous les espaces vacants.

Alors n’attendez plus pour tester.